LES VOLS

Je ne me suis jamais fait voler ou arnaquer sérieusement, sauf un braquage à Phnom Penh (lire anecdote ?) Est-ce dû à la chance ? Est-ce parce que je suis plutôt ouvert qu’arrogant, que j’ai tendance à aller vers les autres plutôt qu’à rester centré sur moi-même, que je ne suis pas trop naïf ? L’expérience m’a montré que prescience n’est pas à confondre avec méfiance, ni naïveté avec gentillesse.

Bien sûr, il faut faire attention, il vaut mieux s’attendre aux vols et arnaques que le contraire. Les villes sont moins sûres que les campagnes, les endroits touristiques plus propices aux vols que les endroits isolés. J’ai conscience de servir ici des lieux communs, mais il faut y penser.

Astuces :

Les voleurs n'ont peur de rien– Si un groupe de cinq ou six gamins vous approchent pour mendier ou vous vendre des bricoles et que vous avez à portée de main un portefeuille, quelques billets ou un appareil photo, tenez les à distance   gentiment mais fermement. Regardez autour de vous, si ces gamins sont mal intentionnés malgré leurs sourires, il y a toujours un autre garçon, plus costaud qui se tient à l’écart et observe la scène (au cas ou l’un des gamins serait pris la main dans le sac); dans ce cas, repoussez tout le monde et partez.

Les vols à l'arrachée sont fréquents– Dans des zones très touristiques comme Bali, évitez de porter votre sac en bandoulière du côté de la route ; certains sont très habiles pour vous l’arracher en passant à moto (c’est même un job à plein temps pour quelques uns).

– Lorsque vous logez dans de petits hôtels, demandez-vous comment un intrus pourrait y pénétrer la nuit ;
prenez l’habitude de vérifier les fenêtres (sont-elles munies de barreaux ?). Fermez votre porte et ne laissez pas la clef dessus (il y a souvent des fenêtres persiennes à côté et une main malintentionnée l’ouvrirait aisément). Une amie voyageait toujours avec un petit cal porte, je trouvais l’idée pas mal.Surveillez vos clés

Encore une fois, des gestes simples et du bon sens vous éviteront pas mal de déboires ; un portefeuille avec ce dont vous avez besoin pour la journée est pratique : il est inapproprié, voire dangereux d’exhiber plusieurs milliers de dollars pour acheter une banane ou un tee-shirt sur un marché. Sortir trois ans de salaire sous les yeux de quelqu’un qui se bat tous les jours pour nourrir sa famille peut créer des envies… Ben oui !

Le voyageur est généralement habillé simplement, le randonneur est souvent poussiéreux en plus, il attirera moins les voleurs que le touriste pressé en bermuda Lacoste (encore un lieu commun, je sais).

Lire anecdote: Retour du Tibet?